AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 journée boutique # Joy

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryan Palmer
||Mister Palmer ~ Amber
avatar

Féminin Messages : 365
Date d'inscription : 02/07/2009
Age : 24

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 7
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: journée boutique # Joy   Dim 26 Juil - 21:40

&&



    Aujourd'hui David ne savait pas trop quoi faire, la veille son petit bout de chou de 4 ans était arrivé à New York sans crier garde ce qui mettait Ryan dans une sacré situation étant donné qu'il n'avait parlé de son fils à personnes. Le jeune homme décida donc d'emmener Mathéo faire les magasins pour qu'il achète ce que bon lui semblera, il partirent donc tout les deux en direction des magasins, une fois arrivé il rentrèrent dans un magasin de sport, Mathéo avait l'air d'être un petit mec très intelligent pour son âge, il partit directement dans le magasin tout en regardant partout autour de lui comme si il faisait les courses tout seul, Ryan était effaré de voir comment le petit ce débrouillait tout seul. Ils sortirent du magasin de sport avec une paire de basket acheté à Mathéo puis ils entrèrent dans un magasin en tout genre, Ryan désirait acheter un cadeaux à Amber, il n'y avait aucune occasion particulière, il voulait tout simplement lui faire plaisir, enfin et peut-être aussi esseyer de l'attendrire un peu pour qu'elle digère un peu mieux le fait que Ryan soit papa depuis déja 4 ans. Ryan était donc en train de chercher le cadeaux idéal pour Amber, seulement il était tellement prit dans sa recherche qu'il en poussa une jeune fille et fit tomber des boîtes qui ce trouvaient sur l'étagèrent à coté de lui, il ce baissa pour ramasser les boites tout en disant:

    _M**de fait c**er ! Il regarda la jeune fille. Excuse moi de t'avoir bousculé ta rien j'éspère ?

    Une fois toute les boîtes ramassées il ce releva et chercha Mathéo qu'il ne voyait plus, il commençait à ce demander ou il était passé, il regarda très vite un peu partout et finit par le voir, il poussa un soufflement, il était rassuré, puis il regarda la jeune fille, celle-ci ne lui semblait pas famillière il savait qu'il l'avait déja vu mais ou là était le problème ...

_________________

Amber ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Carter
    » Adminette de Choc et de Charme

avatar

Féminin Messages : 333
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 26
Localisation : New York
Etude/Profession : Medecine
(c)copyright : Ptm22

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 3
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: journée boutique # Joy   Dim 26 Juil - 23:59

    Aujourd'hui, c'était simple, Joy ne savait pas quoi faire de sa peau ! C'était jour de repos au lycée et elle avait même pris l'initiative de ne pas travailler de la journée. Après tout s'était-elle dit, elle méritait bien une petite journée de répis !
    Seulement voilà, elle n'avait pas l'habitude de ce genre de journée ne savait pas quoi faire. Elle se laissa finalement guidé par ses pas en sortant de son appartement. Elle tentait tant bien que mal de faire le vide dans son esprit, de temps à autre elle aurait même fermé les yeux, mais les rouvré automatiquement de peur de se prendre quelqu'un d'autre ou d'attérir sur la route, les yeux ouverts elle était déjà maladroite alors se n'était pas la peine de tenter d eles fermer.

    En passant devant quelques boutiques en tout genre, elle se décida finalement à rentrer dans l'une d'entre elle. La jeune femme n'aimait pas vraiment faire les boutiques mais pour une fois, de tout façon aujourd'hui n'était pas un jour où elle était comme d'habitude alors pourquoi tenter le coup ?
    Dans la boutique en question se trouvait tout un tas de produits différents...des vêtemnts aux bonbons et sucreries. D'ailleurs en passant devant les sucreries, elle ne put s'empécher d'en acheter qu'elles une avant de continur sa petite visite.

    Celle-ci s'avéra de courte durée puisque en entrant dans l'un des rayson ellel fut bousculé par un homme qui par la même occasion fit tomber plusieurs boites diverses. Joy esseya tant bien que mal de garder l'équilibre et à sa plus grande surprise elle y parvnint puisqu'elle ne finit pas les fesse par terre !

    Le jeune homme en question se tourna vers Joy après avoir laissé échapper un juron. ce dernier s'excusa et espéré ne pas avoir "fait mal" à sa victime.
    La jeune Carter souria alors en découvrat le visage inquiet et chamboulet du jeune homme. On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle se moquait de lui, non, mais il la fesait sourire, c'est tout.
    Son sourire ne fit que s'accentuer lorsqu'elle le vit tourner la tête dans tous les sens, comme si il cherchait quelque chose. Son regard s'arréta finalement sur un petit garçon, qui lui ressemblait beaucoup. Son petit frère, ou même fils pensa Joy.
    En s'attradant un peu plus sur son visage lle put se rendre compte qu'elle l'avait déjà croisé quelque part, mais où elle ne savait pas. A moins que ce soit à L'université...

      " Ne t'inquiétes pas, tout va bien de mon côté ! "


    Le petite garçon ce rapprocha de cet homme qui faisait sans nul doute partit de sa famille, et semblait se retenir de rire tout en m'observant.
    Je m'approchait alors de lui tout en lui souriant et finit par lui tendre le sachet renfermant les quelques sucreries que j'avais déjà achetées auparavant.

      " Tiens bonhomme, après tous ça, ma gourmandise c'est envolé ! "


    Relevant la tête je regardais à prsent le jeune homme qui par ailleurs dégageait un certain charme. Hésitante je fini par lui demander ce dont je n'étais pas certaine.

      " Ne nous sommes nous pas déjà vu quelque part ? A la NYU par exemple ? "



HS : Pourquoi pas ne faire intervenir Mathéo ?

_________________

    THE LOVE
    The nicest win on life

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Palmer
||Mister Palmer ~ Amber
avatar

Féminin Messages : 365
Date d'inscription : 02/07/2009
Age : 24

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 7
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: journée boutique # Joy   Lun 27 Juil - 1:36

    Après avoir bousculé la jeune fille Ryan s'excusa auprès de cette dernière tout en lui demandant si elle n'avait rien, la jeune fille qui lui semblait extrèmement famillière lue n'était rien et que pour elle tout allait pour le mieux, ce qui rassura Ryan, ses derniers temps il était très maladroit aller savoir pourquoi. Ryan afficha un légé sourire quand arriva Mathéo, il regarda la jeune fille sans dire un mot tout en affichant un petit sourire, la jeune fille ce pencha vers lui et lui donna des bonbons qu'elle avait acheté, Mathéo les prit bien évidemment, puis elle regarda Ryan et lui demanda si ils ne c'étaient pas déja vu auparavant comme par exemple à NYU, Ryan souria et lui répondit:

    _Je me posais justement la même question vois-tu. Je suis également à l'université on a du ce croiser plusieur fois la bas. * sourire * Je m'appelle Ryan Palmer.

    Ryan n'était donc pas fou, il la connaissait belle et bien, enfin du moin ils c'étaient déja croisé, il ce présenta donc à la jeune fille. Il ce dit qu'elle connaissait peut-être Amber, ce qui dans ce cas serait probale étant donné qu'Amber était une jeune fille très sociable qui connaissait beaucoup de gens. Ryan regarda Mathéo qui était en train de les écoutez parler tout en mangeant un par un les bonbons que la demoiselle lui avait gentillement donné, et lui fit:

    _He dit donc petit monstre tu pourrais tout de même remercier la jeune fille pour t'avoir donné les bonbons non ? * clein d'oeil *

    Cela ne faisait qu'un jour que Mathéo était à New York mais malgré tout Ryan avait l'impression d'être un vrais père avec les expressions qu'il disait, ce qui l'étonnait, il ne c'était jamais vu papa à son âge mais Mathéo faisait tout de même partie de lui, il était donc normal qu'il tienne énormément à lui malgré ces années d'absence. Il était tout de même content de l'avoir avec lui, il ce disait qu'avec le temps il pourait peut-être rattraper le temps qu'il avait perdu avec son fils ...



hs: oui c'est justement ce qu'il ma proposé par mp ^^

_________________

Amber ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: journée boutique # Joy   Lun 27 Juil - 1:44

    La nuit avait été longue, j’avais dormis sur le canapé du salon de Ryan, euuh… papa, bien qu’il avait tenu à ce que je prenne son lit, et dans une maison différente de la mienne. Vraiment différente. Je ne savais pas si j’arriverais à m’habituer à cette vie. J’étais heureux à Los Angeles, et voila que tout se retrouvait bouleversé. Je ne savais combien de temps je devrais rester chez mon père, d’ailleurs lui aussi l’ignorait, le contraire m’aurais étonné. Étonné, c’est bien le mot que j’aurais choisi pour sa tête lorsqu’il m’a vu sur le seuil de sa porte. Je n’avais jamais cherché à imaginer à quoi ressemblais mon père, je n’y pensais pas, et c’était bien comme ça. Mais lui, c’était-il posé la question ? Sûrement oui, sinon, comment m’aurait-il reconnu si vite ? Il aurait put me ranger dans un coin de son cerveau afin de m’oublier, m’abandonner. J’avais au moins la certitude de ne pas être totalement effacé de son esprit, et donc de sa vie, mais cette idée ne me réconfortait en rien dans la perspective de cette nouvelle vie.

    N’ayant pas fermé l’œil de la nuit j’avais repensé à ma vie d’avant, et aux changements qui s’étaient greffés sur cette dernières, mais j’attendais surtout le moment d’annoncer à Ryan, euuuh… papa, que je suivrais désormais des cours par correspondance. Et à qui reviendrait la « géniale » tâche de me les prodiguer ? Ryan ! Et oui. Je me gardais tout de même de tout lui annoncer en même temps, j’avais conclu un pacte avec ma mère, un bouleversement par jour, ne le brusquons pas. Mais moi, si on me brusquait, qui s’en souciait ?... Pour en revenir au sujet des cours par correspondance, ce ne serait tout de même pas la mer à boire. Je ne suis qu’au cours préparatoire (malgré mes quatre ans) et je pourrais m’occuper de la plus grande partie de mes leçons, seul, mais je gardais e détail pour plus tard, après l’annonce des cours. Pas vraiment méchant, j’avais seulement envie de m’amuser, et ce nouveau père ne pouvait pas ne pas m’être antipathique. C’était comme ça, je devais avoir une dent contre lui, comme par fidélité pour ma mère. Mais aussi pour moi, où avait-il été ses quatre dernières années ? Ce n’est pas parce qu’il n’y a plus d’amour qu’on raye un enfant de sa vie. Pour l’instant je ne pouvais cautionner l’attitude de mon père, et il faudrait qu’il me prouve sa bonne foi en se rachetant, mais cela ne risquait pas d’être chose aisée. Peut-être qu’avec le temps…

    Le sommeil m’avais petit à petit emporté aux environs de cinq heures du matin, pour me réveiller trois heures plus tard, les yeux gonflés et l’envie de bailler qui me démangeait à chaque fois que j’ouvrais la bouche pour respirer. Nous avions déjeuné ensemble. Je n’étais pas très loquasse sur ma vie, lui non plus. A dire vrai, je n’avais pas vraiment envie d’en apprendre un peu plus sur l’homme qui m’avais abandonné. Je me trouve si dur et si gentil à la fois. Tout ne reste que pensée. Je pourrais vraiment être infecte, mais je ne veux pas. Je pourrais aussi être une crème, mais je ne peux pas. Entre pouvoir et vouloir il n’y a qu’un pas, pourtant difficile à franchir pour moi, c’est que j’ai des petites jambes tout de même. Faut pas pousser mémé dans les orties comme dit maman lorsque je lui demande de faire un effort.

    Une fois lavé, habillé et tout ce qui va avec, Ryan, euuuh, je ne vais jamais m’y faire dis donc, bref, papa me propose de sortir prendre l’air, « faire les boutiques », il veut m’offrir quelque chose. J’avoue avoir voyagé léger, mais il fallait tout de même que je puisse porter mes bagages tout seul (comme un grand -_-‘), et s’il n’a pas de machine à laver, je vais vite me retrouver sans rien à me mettre, mais pour de vrai. Pas comme toutes ses filles devant leur gigantesques armoires design en sous-vêtements qui s’écrient effarouchées « Mais j’ai rien à me mettre ». Je n’aurais qu’un point commun avec elles, je serais surement en sous-vêtements s’il m’en reste de propre… L’idée ne m’enchante guère et je m’empresse d’accepter la proposition de mon… père (ça vient !).

    Il fait beau aujourd’hui, et c’est d’un début d’après-midi ensoleillé que nous profitons. J’aime le soleil, ça me rappelle l’été, les vacances, mais aussi la maison. En Californie, il fait presque toujours beau, mon bronzage peut en faire foi. La chaleur met du baume au cœur. Du moins au mien. J’ai l’impression d’être chez moi, mais encore une fois, avec beaucoup plus de voitures… Tss ! Pas écolos pour un sous ces New Yorkais. Je m’effare aussi par les litres de café qu’ils avalent. Rien que mon père en boit une grande quantité. Quand je suis arrivé, hier midi, j’en ai vu un posé sur la table, et ce matin, rebelote, ça ne m’étonnerais d’ailleurs pas qu’il s’en prenne un en allant « faire les boutiques » avec moi cette après-midi ! La majorité des gens que nous croisons tiennent dans leur main droite un de ses gobelets en plastiques remplit de la boisson officielle de New York.

    Je marche tranquillement, obligeant peut-être Ry…papa à suivre mon rythme et donc ralentir le sien. J’essaie pourtant, tant bien que mal, d’accélérer le pas, mais j’ai toujours cette impression d’être à la traine. J’y peux vraiment rien si j’ai de si petites gambette alors qu’il en à des interminables, du moins, comparé aux miennes. Une dizaine de minutes de marche et nous entrons dans une boutique de sport (semblait-il). Elle ressemblait comme deux gouttes d’eau à celle à coté de chez moi, enfin mon ancien chez moi, pour le moment. Es étagèrent étaient partout les mêmes, et je me retrouvais parfaitement. Oubliant l’espace d’un instant mon père, je me promenai dans la boutique comme si elle m’était familière. Ce qui, inconsciemment, était le cas ! Il m’offrit une paire de basket, et je l’en remerciai chaudement. J’avais beau avoir posé mes barrières, je ne pouvais pas me comporter comme un petit morveux. Je voulais lui prouver que maman avait fait du bon travail (peut-être aussi lui montrer que sans lui je me débrouillai très bien) …

    Après cette emplette, mon père me guida vers une autre échoppe qui semblait proposer un large panel d’articles. La boutique était grande, mais aussi très diversifiée. Mon regard balaya la salle et je pus apercevoir un étalage de jouet, pour donner suite à des cintres proposants milles et un vêtements, bijoux, fleurs mais aussi sucreries, le premier étage était riche en articles ! Ryan (oui je ne peux pas m’empêcher de dire Ryan) semblait chercher quelque chose de bien précis, à l’inverse de moi, qui flânais juste dans les rayons, allant de découverte en découverte. Je restai dans son champ de vision et le laisser souffler un peu. Je commençai à m’éloigner un peu lorsque j’entends un bruit… sourd ? Je me cache derrière une étagère et cherche mon père des yeux. Lui aussi semble-t-il, nos regards se cherchent, puis se trouvent, se rassurent enfin. Je mets fin à l’échange visuel pour baisser les yeux et apercevoir une jeune femme par terre, des boites tout autour d’elle, et Ryan tout gêné. Je ne peux m’empêcher de trouver la scène comique. Et sans avoir le cerveau d’Einstein, j’ai bien compris qu’elle vient de se casser la margoulette (si, si, ça se dit !).

    Je sors de ma cachette et l’inconnue encore au sol m’aperçoit. Je ne peux retenir un petit sourire. Si on ne peut plus rigoler… Ryan c’est excusé avec un charmant florilège de grossièretés (donnons l’exemple aux enfants) en faisant tomber les boites qu’il à d’ailleurs replacé sur l’étagère qui trône à sa droite. L’inconnue, quant à elle, lui assure qu’elle n’a rien de casser, bonne joueuse, le sourire aux lèvres. Je m’approche de Ryan tandis que la jeune femme se relève. Elle se dirige vers moi et me tends son paquets de confiseries. Elle me l’offre ? Sympathique. Une seule chose me fait un peu tiquer, le « bonhomme », mais j’avoue que mon physique est enclin à cette appellation. Je rejoins mon père et veux l’appeler.

      « Pa… »


    Je réalise enfin mon erreur, du moins pour lui. Il n’a peut-être pas envie que je révèle à cette fille qu’il est père à son âge. Mais je fais tout de même partie de sa vie, surtout depuis hier. Tiraillé entre l’envie de crier au monde entier « et oui il a un gosse et c’est moi » et je l’envie de le préserver pour lui laisser le temps de l’annoncer à ses proches, si tant est qu’il le fera. Je laisse mon cœur parler et me rattrape à une vitesse fulgurante.

      « Pardon de m’être éloigné, j’ai pas fais gaffe… »



    Un petit sourire d’ange et mon excuse passe comme une lettre à la poste. Pendant ce tant la, miss « je ne tiens pas sur mes pied » demande à Ryan si elle ne l’a pas déjà vu quelque part. Hep, hep, hep, arrêt sur image là. Logiquement, c’est le gars qui demande ça pas la file, et qui plus est, c’est une méthode de drague moisie ! S’il vous plait, ne me dites pas que Miss Confiserie drague comme ça, pitié, vous cassez le mythe !

    A mon grand soulagement, c'est une vrai question, même que Ryan ce l'était posé. Alors comme ça elle est à l'université avec lui. Enfin je crois. Il ne faut pas m'en demander trop à moi... à peine ai-je décroché de la conversation que mon père me parle. C'est vrai oui les bonbons. Ce que je suis maladroit et timide, j'ai oublié! Avec un large sourire je la remercie.

      « Merci beaucoup… Mademoiselle ? »


    Ce que j’aime surprendre les adultes, j’ai déjà entendu un gars à la télé dire ça, ma mère était morte de rire. Drôle de façon de savoir si quelqu’un est célibataire, moi je veux juste savoir son nom, parce que je n’ai pas l’âge de dire mademoiselle à quelqu’un, et un « madame » serait déplacé et non adapté. Elle est jeune belle et intelligente (?), si je la traite de vielle je sens que ça ne va pas se passer bien pour moi...

    _____________

    Avec votre aval... Je m'incruste ^^'
    Désolé pour la longueur.
    Je me suis laissé emporté -.-'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: journée boutique # Joy   

Revenir en haut Aller en bas
 
journée boutique # Joy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boutique évènements
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Warhammer 40,000 inter-boutique en février et mars 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I love NY :: « NEW YORK CITY » :: 
#|The Bronx
 :: → MAGASINS
-
Sauter vers: