AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ah la rentrée [PV Gregory]

Aller en bas 
AuteurMessage
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Ah la rentrée [PV Gregory]   Lun 16 Nov - 17:46

    Will était arrivée voila quelques semaines. Il avait envoyé son dossier d’inscription en retard mais avec une lettre d’excuse mentant que ses parents avec trouver la mort il y a quelques mois. Après un long moment de solitude et de souffrance, il avait décidé de recommencé sa vie et il était donc partir pour New York. Il n’avait donc put envoyer son dossier avant. C’était une lettre bien émouvante qui dut toucher le destinataire car il reçut en retour un coup de téléphone acceptant son inscription, que les professeurs seraient prévu de son arrivé. Il était donc convié à venir chercher son emploi du temps et un plan de la Fac.
    Will était très fier de lui ! Il n’avait pas eut de mal à être admis. Aujourd’hui, il était donc prêt pour aller au secrétariat et retirer tout les papiers important. Comme à son habitude il avait revêtu des habits forts élégants. Un costume gris clair aux rayures fines plus foncé. Une poche au niveau du cœur et deux au niveau des hanches. La verte avait deux boutons classique. Pour être plus décontracté Will avait choisi un costume sans bouton de manchette ou de col. Il avait enfilé avec ceci une chemise rayé bleu au blanc remonté pour lutter contre le froid. Le pantalon type pincé avec les plis sur le devant et sans bouton Oo Toujours dans l’esprit d’être plus « cool ». Bref, vous l’avez comprit en somme un costume tout de même fort chic et tout de même assez simple. Il sorti de sa nouvelle demeure à Manhattan il choisi dans son parking la Mazda RX-8. La voiture était belle mais n’attirer par trop l’œil. Enfin moins que les deux autres, qu’il gardait pour d’autre occasions. Il caressa les courbes de sa voiture et se glissa à l’intérieur puis chauffa un peu le moteur.
    Juste là vous avez une vue bien extérieur du personnage. Il faut savoir que Will reste très froid, son visage placide et comme gravé dans une attitude glacial et dure. Au 1ere abord il peut paraître impressionnent tant de prévenance et de charisme maquillé de charme. Mais il ne faut pas oublié qu’il n’est qu’un homme solitaire qui, à ce moment là, craint plus que tout son entré dans l’établissement remplie de jeune et d’ado.
    Il frissonna à cette pensé, ses poils eut la chair de poule. Il se frotta les mains avant de passer la marche arrière et de faire demi tour dans l’allée. Il fut secouer par un spasme et stoppa le véhicule juste devant le portail. Il ferma les yeux et souffla tout l’air de ses poumons. Il se calma en un seconde mais la peur s’était bien accrochée à lui. Malgré cette angoisse il redémarra quand on frappa à sa vitre. Il hurla dans un sursaut puis se rendit compte que c’était son domestique

    AH ! Fred qu’est ce que vous voulez ?

    Monsieur à oublié son sac, j’ai crut donc de vous l’apporter.

    Oh merci, c’est gentil.

    Will prit son cartable, type Besaces noir d’un grand couturier. Il le jeta sur le siège à côté de lui et après avoir salué Fred il repartit en allumant la radio pour noyé sa peur dans une musique entrainent. Le trajet fut assez facile, Will avait déjà visité la ville. Il se concentra sur la route et oublia presque ce qui l’attendait. D’ailleurs qu’est qui l’attendait ? Une bande de jeune ado tout fou ? Des Ganges armée jusqu’aux dents contrôlant les entrées et sorti. Des professeurs à dans leur peau qui font les cours le plus vite possible pour aller s’enfermer chez eux ensuite ? William ne savait pas vraiment à quoi s’attendre là bas. En tout cas lui ne faisait pas le fier dans sa voiture. Il sentait au fond de lui, son âme se tordre à l’idée de voir du monde. Il ne connaissait plus la société, il avait prit l’habitude des prisons, des criminels et de la vie dure. Oh certes ce fut un vrai bonheur de trouver la civilité, avec un bon lit, une douche et des repas correcte mais qu’en était-il du reste. Du côté relation humaine, Will se sentait rouillé, il n’avait pas perdu la confiance en lui mais il n’était pas sûr de vouloir tout de suite aller à la rencontre des gens. Oh ne pensez pas qu’il n’a pas déjà eut des relations depuis sa sortie, il ne s’était pas jeté sur les filles mais il n’avait eut qu’à piocher pour en avoir une avec lui. Mais là, à la Fac, ce n’était pas un lieu de drague ou de fête (quoi que) Will devait donc adopter une autre attitude et c’est cette attitude qu’il n’était pas sûr d’avoir. Il gara sa voiture le plus prés possible de l’entré. Avant de sortir il souffla un énième fois. Après avoir mit sa veste et son sac sur l’épaule, il ferma la voiture d’un coup de clé et parti vers l’entré. Il observa alors les alentours, le décor et l’ambiance générale du lieu. Il avait la tête en l’air et il ne regardait pas forcement ou il allait. Il zigzaguait entre les voitures quand il senti comme un obstacle. La violence du coup le fit trébuché et il se retrouva presque assit sur le capot d’une voiture. Il secoua la tête qu’il tourna vers le sujet de la bousculâtes. Il vit alors un homme d’une cinquantaine d’année qui avait lui aussi l’air étonné du choc. Will vit alors son sac au sol, les papiers d’inscription en double et quelques feuilles personnels éparpillés sur la chaussé. Il se baissa pour ramasser ses effets tout regardants l’homme.

    Veuillez m’excuse, je suis tête en l’air aujourd’hui. Dit-il aussi gentlemen que possible.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Lun 16 Nov - 22:13

Gregory avait encore très peu dormit, il renonca de dormir à cinq heures du matin et regarda la télé jusqu'à ce que Liza se lève enfin et prépare le petit déjeuner. Aujourd'hui il n'avait pas dé rééducation, son kinésithérapeute avait attrapé la grippe et était cloué au lit. Gregory et Liza déjeunèrent en silence. Il ne lui avait toujours pas fait sa demande en mariage et hésitait encore, même si maintenant qu'il lui avait acheté une bague, il ne pouvait plus reculer. Gregory brissa le silence demandant à Liza si elle ne voulait pas l'emener à l'université, il ne voulait pas passé sa matinée à regardé la télé ou à s'ennuyer. Non il préférait voir si son remplaçant était compétent, un de ses élèves lui avait dit que ça pouvait aller mais il voulait le vérifier par lui même. Liza hésita, lui donna tous un tas d'argument pour le dissuader, lui dissant que c'était bien trop tôt pour lui de passer tous une matinée dehors et puis que ça ne se faisait pas d'observer un collègue. Mais sa décision était prise et elle n'arriverait pas à le faire changer d'avis. Il se prépara donc, il mit beaucoup de temps à s'habiller la douleur à sa jambe rendant la tâche difficile. Il fit au plus vite pour ne pas mettre en retard Liza, il savait que contrairement à lui, elle attachait énormement d'importance à la ponctualité. Il se contenta donc d'enfiler un jean, un Tshirt noir et une chemise grise et alla la rejoindre dans le salon. Il prit son manteau, la température avait beaucoup baissé ses dernier temps, l'hiver avançait à grand pas. Liza essaya une dernière fois de le dissuader et voyant qu'elle n'arriverait pas à le faire changer d'avis, acquiessa. C'est bien sûr elle qui prit le volant, ce qui le genait beaucoup. Il n'aimait pas trop la voir conduire pas qu'elle ne conduissait pas bien, non mais elle conduissait differement, c'était ... c'était stressant pour lui, mais depuis qu'il s'était fait tiré dessus durant la prise d'otage de chez Barney's il était incapable de conduire. Son kinésithérapeute avait l'air de trouver qu'il faisait de grand progrès, mais ça n'allait pas assez vite à son goût. Il aurait aimer avoir retrouvé la capacité de marcher même avec une cane si il le fallait. Le Kiné lui avait dit qu'il était confiant et que ça viendrait, dans quelques semaines il devrait pourrait pouvoir abandonner son fauteuil au profit d'une cane et dans environs un mois il pourrait peut être retenter de prendre le volant. Mais il avait oublier de lui préciser si l'usage de la cane serait définitif, si il pourrait un jour remarcher normalement. Ils arrivèrent enfin à l'université, Liza l'embrassa et lui fit promettre de l'appeler si il avait le moindre problème. Elle le maternait et il avait vraiment horreur de ça. Ils se séparèrent Liza partit rapidement rejoindre la salle des professeurs afin de posser deux, trois truc dans son casier. Lui avança doucement dans le froid, sans vraiment faire attention devant lui. On le bouscula, il manqua de faire une crise cardiaque et fit tomber son sac qui se trouvait sur ses genoux. C'était un jeune homme d'une élégance rare pour un étudiant, à moins que ça ne soit un professeur, non c'était impossible il était bien trop jeune pour être professeur. Il lui faisait penser à quelqu'un, il était persuadé de ne l'avoir jamais rencontré, il s'en souviendrait il était très physionnomiste mais certain trait lui faisait penser à quelqu'un mais il était incapable de trouver à qui. Le jeune homme ramassa ses affaires. Il avait des manières de gentleman. Il le pria de l'excuser, et lui dit qu'il était un peu tête en l'air aujourd'hui. Ses manières et son petit accent, le fit penser qu'il n'était pas Américain, il devait être ... il devait être anglais. Oui il le verrait bien être Anglais.

Il n'y pas de mal tant que ça ne se reproduit plus dit il sechement.

Ses yeux, son regard profond l'intriguait.

Vous n'êtes pas d'ici, si ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Lun 16 Nov - 23:05

    Will en se baissant remarqua alors une chose qui le fit rougir. L’homme était en fauteuil ! Oh la poisse, en plus d’être maladroit il te payait le seul handicapé de tout le système solaire, bon c’est un peu exagéré, mais surement de toute la Fac. Pour peu que ce bougre soit bien à la Face. Enfin, il ferait quoi si ici s’il était n’y travaillé pas. Vu son âge, avancé entre nous, il devait être un professeur. Will resta sceptique quand il lui émit le souhait que ça ne se reproduis plus. Bien tien, maintenant Will avait fait gaffe, lui qui pensait qu’il n’aurait plus à ce soucié des nains, voila qu’il devait faire attention aux gens en fauteuil pff. Enfin Will était un peu frustre, normal lui qui d’habitude était si parfait, ne le cachons pas ! Bref, il rassembla ses papiers personnels puis vit celui du vieux. Il jeta un regard vers celui-ci et se doutait que ce dernier ne pouvait pas les ramasser. Il rassembla donc les feuillets et tendit le tout en se relevant lui-même. Il ne put s’empêché de voir sur une facture le nom de Morgan Gregory. Will se demanda si c’était l’homme qu’il avait en face de lui, surement qui garderait une facture qui n’est pas à lui ? A part un fou ou un malade personne, normalement….
    Will ne fit cependant pas de supposition hâtive, une chose lui turlupina néanmoins. Morgan ! C’était le nom du mari de la sœur de sa mère ! Vous voulez que je vous la refasse ? Bon ok, mais suivez hein ! Sa mère avait une sœur et cette sœur avait épousé un homme du nom de Morgan, entre temps celle-ci avait divorcé et…Ouais enfin les histoires de famille ! Mais William se posa la question si c’était un membre de la famille de sa tante ou pas. Il n’avait pas trop d’espoir, il y avait tellement de gens sur terre qu’il était fort improbable que cet handicapé soit de prés ou de loin de sa famille. Il fut tiré de ses pensées quand l’homme aux cheveux grisonnant lui demanda implicitement d’où il venait. William sourit et un sourire tirer des soirées aristocrate londoniennes.

    En effet, je suis Londonien. William Abagnale, enchanté de vous rencontrer Monsieur ?

    Will faisait preuve d’une politesse à toute épreuve. Cela caché bien son passé criminel. Qui aurait crut d’un garçon, si coquet, si respectueux et aussi distingué pourrait avoir tué sa famille ? Non sans rire, regardons les choses en face, personne ne se serait doué un instant qu’il avait passé prés de 10 ans en prison ! Et pourtant ? Will parut plutôt détendu et assez calme mais il n’en est rien. Il était affolé à l’idée que le, suppose, professeur lui demande pourquoi il était ici. Il devait vite trouver une réponse, une réponse cogérante qui n’admet aucun doute sur sa venue et ses études. Il réfléchie afin de parait à la question qu’il sait tombera un jour ou l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Mar 17 Nov - 20:46

Le jeune homme avait l'air gêné, il rougissait. C'était surement plus du au fait qu'il soit en fauteuil que du au fait qu'il l'est bousculé. Gregory le fixa pendant que le maladroit ramassait ses propres affaires. Quand il eut finit, il ramassa celles de Gregory. Il se doutait qu'il n'allait pas se lever de son fauteuil pour les récupérer. Enfin certe il aurait pu, maintenant qu'il avait commençé sa rééducation il pouvait faire quelque pas. Mais ça le jeune homme l'ignorait de plus personne laisse une personne handicapé comme ça sans l'aider, même un étudiant presser. Il l'observait bizarement depuis qu'il lui avait rendu ses affaires peut être que lui aussi avait ce sentiment étrange, d'avoir rencontré quelqu'un qui lui ressemblait. Pourtant c'était impossible, il lui confirma qu'il n'était pas d'ici, qu'il était londonien. Peut être ... peut être avait il déjà rencontré son socie ou un truc du genre. Il se présenta il s'appellait William Abagnale, ce nom... ce nom lui disait quelque chose. C'était ... c'était le nom de sa mère. Et ce William devait être son cousin. Comment c'était possible une chose pareil et qu'est ce qu'il pouvait bien faire dans cette université, son université. Combien de chance il y avait il qu'il rencontre son seul cousin à l'université où il travaillait, pas beaucoup hein ? Peut être qu'il devait jouer au loto c'était son jours de chances ! Quoi que il ne pouvait pas dire que c'était une chance, il n'avait pas vu sa famille depuis qu'il avait tué sa famille et voilà que ce gars allait faire irruption dans sa vie. Il lui avait demandé son nom et attendait touours son nom.

Euh Morgan... Gregory Morgan.

Quand il était plus jeune, il avait espéré pouvoir le rencontré. Enfin c'était plus l'espoir de se rendre à Londre que de le voir mais ça mère avait refusé, enfin plus son beau père que sa mère mais ça revenait au même. Il avait renoncé à le voir un jours et ne c'était donc pas préparé à cette rencontre.

Il y a pas d'université à Londre ou t'es venu ici pour voir ton cousin ?

Dans les deux cas, ils allaient sans doute devoir se supporter. Le bon côté des choses c'est qu'il aurait au moins une personne de sa famille à présenter à Liza, elle devrait être contente et lui foutre la paix avec ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Mar 17 Nov - 22:34

Gregory Morgan.

C’était donc bien le nom que Will avait lut sur la feuille. Il sourit en plissant les lèvres et en inclinant la tête telle un salue poli. Alors cet homme était bien son cousin ? Et bien, il le voyait…plus jeune ! Il faut dire que sa tante était l’aîné de la famille normal que son cousin soit un adulte. Mais ce qui le surprit le plus c’est qu’il soit handicapé. Il n’avait pas entendu parler de malade congénital dans sa famille, il était donc peu probable qu’il paralysait. Il était peut être suit à un accident ou à une blessure quelconque. Enfin ce n’était pas le souci actuelle d’ailleurs Greg lui dut le reconnaître, ce qui confirma les derniers soupçons de Will. Il était donc bien cousin ! Waou c’était fou comme situation. Will alors se racla la gorge avant de répondre sur le même ton moqueur.

Il n’y en effet pas d’université à Londres à la hauteur de mes capacités

Il sourit alors pour bien faire comprendre que c’était de l’humour. Il remit son sac sur l’épaule puis observa alors la tête de son COUSIN ! Plus d’erreur possible, il avait des traites de sa mère. Il frissonna en pensant à la mégère qu’elle était. Will avait tué sa mère, son père et trois autres personnes dont sa sœur, il ne s’en voulait pas du tout. Il avait bien, sauf peut être son père mais il n’aurait pas put égorger sa mère sans mettre fin à la vie de son paternel. Enfin, il n’aimait pas sa mère, heureusement que Greg n’avait que des airs lointains.

Je ne suis pas venu chercher un cousin mais je suis enchanté de te rencontre. J’ai apprit ton existence mais l’occasion ne s’est jamais présente pour qu’on se rencontre. Je t’imaginé…plus jeune.

Will ferma sa veste, l’hiver s’était levé et le vent comment à souffler. Ce n’est pas qu’il craignait celui-ci mais il aurait bien été au chaud, dans un café ou dans sa voiture. Maintenant qu’il venait de rencontrer un membre de sa famille, de la seule famille qui lui rester il l’allait pas partir en cours comme un lâcheur.

Tu as un rendez vous ou tu as un peu de temps devant toi. Je t’avoue que je n’aime pas vraiment envie d’aller écouter le juriste alors que je te rencontre enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Mer 18 Nov - 21:29

William se racla la gorge avant de lui répondre avec arrogance, il lui dit qu'il n'y avait pas à Londre d'université à la hauteur de ses capacités. Il ne put s'empecher de sourire, ça devait être de famille, il était pareil à son âge, enfin il était toujours un peu comme ça mais bien moins depuis qu'il était avec Liza. Elle se braquait facilement quand il était arrogant ou sarcastique, et maintenant qu'elle était enceinte et lui en fauteuil s'attirer ses foudres était la derniere chose qu'il désirait.

Je vais choisir de prendre ça pour un compliment, plus que j'enseigne ici.

Ils se sourirent et s'observèrent pendant un petit moment. Il n'était pas venu là pour lui, à vrai dire il semblait aussi surpris que lui de rencontrer son coussin. Il lui dit qu'il était quand même enchanté de le rencontrer. Il avait lui aussi appris son existence mais n'avait pas eu d'occassion pour le rencontrer, c'était sans doute mieux ainsi comme ça il ne savait surement pas qu'il ne fréquentait plus sa famille depuis qu'il avait tué son beau père, enfin que son beau père s'était suicidé selon la version officiel. Il lui dit qu'il le voyait plus jeune ça c'était vexant, bon Ok il était plus vieux que lui... mais pas de beaucoup il avait 44 ans et lui devait avoir..., bon ok il était bien plus vieux que lui. Mais pas la peine de lui faire remarqué.

Moi aussi ravit de te rencontré... je t'avais pas imaginé comme ça non plus ... je te voyais moins ...honnete mais bon. dit il en souriant.

Il avait été gentil, il allait dire moins con mais c'était abstenu, il ne savait pas trop pourquoi il ne l'avait pas dit d'ailleur puisqu'il n'en avait pas grand chose à faire que son coussin l'apprécie, c'était sans doute de vivre avec Liza qui le rendait meilleur. Il devait se montrer gentil toute la journée avec elle et arrivait même à l'être quand elle n'était pas là. Il lui demanda si il avait un rendez vous ou si il avait du temps à lui consacrer, il n'avait nullement envie d'écouter un juriste après l'avoir rencontré.

Je voulais aller observer mon remplacent, mais on m'a dit que ça se faisait pas, alors je suppose que j'ai du temps à te consacrer. Je t'offre un café ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Mer 18 Nov - 23:34

Greg dit alors qu’il prenait ça comme un compliment. C’est vrai que ça en devenait un s’il était prof ici. Will sourit puis écouta la phrase suivante. Il comprit que l’hésitation caché quelque chose. Il rit puis reprit tout de suite.

Con, tu peux le dire ? On me l’a souvent dit en plus alors je te gêne pas.

Il lui fit un clin d’œil puis écouta Greg accepté sa proposition. Will était heureux de savoir que son cousin avait un peu de temps. Il lui expliqua qu’il voulait voit si son remplacent était à sa hauteur mais il soupira en disant que ça ne se faisait pas. William ne se serait pas gêné, il ne voyait pas pourquoi un professeur devait laisser sa classe à un inconnu sans un mot. C’est vrai l’amour des élèves, de l’enseignement bien et de la méthodologie imposé qu’un professeur soit sûr de son remplaçant. Enfin Will accepta avec un sourire quand il lui proposa un café. Tu hésitas alors…Il hésita à demandé s’il voulait qu’il le pousse ou pas. Will n’avait jamais été très doué dans les relations humains enfin pas avec le même sexe que lui. Il n’était pas vraiment un garçon sociable, il était plutôt solitaire, bourru et assez froid. En fait, il était complètement l’inverse qu’avec des dames. Ce n’est pas qu’il n’aime pas les hommes, qu’il les déteste ou qu’il les craignait. En fait, après ses années de prison il avait apprit que les hommes étaient vils, méchants et violent. Les femmes, quand à elles, sont plus douce mais tout de même arnaqueuse. Bref, on s’éloigne du sujet. Il décida qu’il pouvait bien se débrouillé tout seul. Il n’avait pas besoin de charité ou de pitié. Will le laissa passer devant puis prit la parole ensuite.

Tu enseignes quoi dans cette merveilleuse fac ? Est-ce que tu martyrisé tes élèves ?

Les questions de Will était un peu naïve mais il ne voulait pas parler de lui, il ne voulait pas parler famille et ne voyait qu’un sujet de conversation qu’ils auraient en connu c’est cette fac. Quand je vous dis qu’il est limite dans les relations avec les autres c’est qu’il n’est pas vraiment habitué à discuter. En général, il faisait la cours aux femmes un point c’est tout. Oui en fait sa vie hors de la prison se résumer assez bien par : draguer. C’était pathétique mais William sous ses apparences de garçon bien élevé, mentalement équilibre et intelligent, il se cachait en fait, un jeune homme perdu, handicaper des sentiments et par-dessus tout solitaire et étrangement mélancolique. Il n’avait pas de vraie passion, il n’avait pas d’envie folle, il vivait comme bon lui sembler mais c’était toujours sans intérêt qu’il allait dans une soirée ou qu’il venait à l’école. Certes, un peu de curiosité pousser l’Abagnale à sortir mais c’était si infime. Un homme vide de tout sens, voila en réalité ce qu’était le jeune brun. Sauf qu’il était trop mystérieux pour que quiconque s’en rende compte. Bref tous deux avancèrent vers un bar non loin. William retrouvant un peu son sens de la politesse ouvrit la porte pour que Greg puisse entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Ven 20 Nov - 18:43

Gregory avait fait l'effort de ne pas le traiter de con, William avait remarqué son hésitation et lui dit qu'il pouvait le dire que ce ne serait pas la première fois. Combien de fois lui avait on dit à lui aussi. Enfin il devait avouer que ça ne le genait pas, il ne s'était jamais vraiment préoccupé de ce que pensait les autres de lui enfin sauf quand il s'agissait de très belle femme, dans quel cas il était près à faire quelque effort. A vrai dire il s'était habitué que les autres le voit comme un salopard et il devait avouer qu'il entretenait bien cette image enfin il avait en tous cas longtemps entretenu cette image. C'était different maintenant, Liza refusait de voir le monstre qu'il était et quand il agissait comme un con elle lui trouvait des excuses refusant de voir qu'il était un salopard. Le pire c'est qu'il allait être contraint à faire des efforts pendant longtemps puisqu'il allait lui demander de l'épouser dans quelque jours. Il regarda Will et sourit.

Je craignais que ça blesse ton petit coeur mais si je peux le dire, t'es un con. En faite on est deux con c'est peut être de famille.

Il accepta sa proposition et ils se dirigèrent lentement en direction d'un café. Il y eut un silence de quelques minutes que Will brisa en lui demandant qu'est ce qu'il enseignait. Il lui demanda si il martysait ses élèves, il ne pût s'empecher de sourire.

J'enseigne enfin j'enseignais la chirurgie, j'étais un chirurgien de renommé avant mais je suppose que l'inculte en médecine que tu es, ne le savais pas. dit il en souriant. Pour ce qui est de la seconde partie de ta question, je crois pouvoir répondre que oui. J'en ai martyrisé plus d'un et j'ai aimé ça dit il en riant. Mais c'est bon toi tu fais droit, t'as aucun risque que je te martyse et puis je connais des étudiantes en droit qui n'ont jamais été martyrisé.

Ils arrivèrent enfin au café et Will lui tient la porte pour qu'il puisse entré, si il se souciait un peu de la politesse il l'aurait remercié mais il était poli qu'avec Liza et parfois Jade. Ils s'installèrent à une table et commandèrent deux cafés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Lun 23 Nov - 17:48

Greg lui dit qu’il craignait que ça blesse son cœur. Will rit puis aquiesca quand il lui affirma qu’il était con. Ah ça c’est clair que William le savait, enfin il n’était pas un connard affranchi. Il était pas le mec qui faisait pleurer toute les filles, qu’il sautait tout ce qui bouge (quoi que) ou le salo qui mettait dans la merde ses amis. Tout simplement car il n’avait pas de fille à faire pleurer, il n’avait pas d’ami et c’était aussi bien comme ça. Il n’avait même pas de famille. Bref en tout cas Greg avait raison ça devait être de famille. C’est clair que Will n’était pas sociable tout comme Greg et tout comme lui il avait du sang sur les mains. Bon ça l’un comme l’autre ne le savaient pas mais bon. Ils se ressemblaient plus qu’ils ne le pensaient eux même. Willy suivit Greg pendant que celui-ci lui expliqua ce qu’il enseignait à la fac et qu’il « martyriser » ses élèves. Il lui dit alors qu’il savait qu’il était en droit. Alors là c’était stupéfiant. Abagnale n’avait jamais vu des professeurs aussi bien renseigner sur toutes les sections. Etrange. Il le soupçonne d’être branche au réseau de l’université par son pacemakeur ou alors d’avoir un indic qui lui donne tout les tuyaux aux fils des conversations. En tout cas c’était impressionnant ! Will se demandait s’il avait des yeux derrière la tête aussi ? Bref, Wll suivit Greg et ils s’installèrent à une table et le serveur prit la commande de deux cafés. Alors le jeune prit la parole.

Chirurgie en effet je suis trop préoccupé par les fesses de journaliste que par leur discours. Dit-il avec un clin d’œil. En tout cas je suis ravi de ne pas t’avoir comme professeur, je ne doute pas du bien fondé de tes martyrs mais je préfère que ça ne soit pas moi la cible.

Les cafés arrivèrent et Will reprit la conversation sur un tout autre sujet. Il n’avait pas envie de parler de la fac, il n’avait pas non plus envie de parler de son passé, de sa famille, de Jade ou autre. Il glissa donc sur un sujet neutre, enfin en apparence.

Pourquoi tu as décidé de passer la main pour devenir professeur ? Tu ne supportais plus les patients ou c’est la passion d’apprendre à des boutonneux qui t’a pousser sur cette voie. Attention, je ne critique pas. Je trouve noble de donner son temps pour enseigner et pérenniser la profession mais cela doit être plus embêtant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Lun 23 Nov - 22:17

Il lui dit qu'en effet il était bien trop obsédé par les fesses des journalistes, pour être concentré sur ce qu'elle disait. Il sourit, un point pour lui. Il devait avouer qu'il faisait pareil, il écoutait ce qui était suceptible de l'interesser et pour le reste il matait la journaliste enfin si Liza n'était pas dans les parages bien sûr.

Un point pour toi dit il en souriant.

Enfin de compte ça devait pas être une si mauvaise chose que son cousin soit dans les parages. Il avait l'air plutôt cool. Il était comme Jade ravit de ne pas être un de ses élèves pour ne pas avoir à subir son couroux. Il lui sourit.

Roh t'aurais fait partit de mes chouchoux et t'aurais pu m'aider à faire des truc vaches à mes têtes de turques. Ca aurait pu être sympa ! dit il en souriant.

Les cafés arrivèrent. Il le laissa refroidir un peu ne voulant pas se brûler. Will brisa le silence de nouveau et changea de sujet. Il lui demanda pourquoi il avait choisi d'enseigner, il lui demanda si c'était à cause des patients ou si c'était l'envie d'enseigner à des boutonneux. Il ne critiquait pas les enseignants il voulait juste comprendre ce qui l'avait poussé sur cette voix. C'est vrai que pour tout le monde c'était étonnant. Même lui se demandait souvent parfois. Il adorait opérer, et bien que les patients soit pour la plupart des idiots il n'avait jamais eu de problème avec eux. Il était même devenu amie avec Jade. Bon il ne s'entendait pas plus que ça avec les autres chirurgiens mais ça allait. Non il avait vraiment apprécier être chirurgien, sauver des vies se sentir utile. Mais il avait fini par se lasser pas d'opérer il adorait ça. Mais il travaillait bien trop, n'avait plus le temps de faire du sport. Il avait eu cette proposition, qu'il avait d'abord refuser, trouvant l'idée d'enseigner grotesque. Puis en réflechissant bien, l'université lui manquait. C'était un dieu là bas, il était capitaine de l'équipe de basket, et alors qu'il avait toujours été seul et sans amis, une foule de gens s'interessait à lui. Une foule de jeune femme revait dêtre dans son lit. Il savait que son temps était passé et que même si il faissait son retour à l'unniversité rien ne serait comme avant. Mais le premier jours il avait revu Liza et rien que pour elle, ça vallait le coup de faire cours à une bande de crétins boutonneux. Bon ça avait été dur pour lui, de s'habituer. Mais maintenant il s'y était fait et il devait avouer qu'il ne détestait pas ça. Bon sa vie était bien moins palpitante, encore que sa vie professionnel ne l'était pas trop mais côté privé il allait se marier, devenir père. Bon c'est vrai qu'il n'avait jamais envisagé que sa vie pourrait ressembler à ça. Mais il commençait à se faire à l'idée, doucement, tout doucement.

J'ai ni changé à cause des patients ni pour le plaisir d'enseigner à des ignorants boutonneux. J'avais juste envie de changer d'air, d'avoir plus de temps pour moi. De me remettre au sport, bon on peut pas dire que le changement a été efficace, je vais me marier alors j'aurais plus de temps pour moi et je me suis fait tirer dessus alors je peux plus jouer au basket. Mais c'est pas si mal, c'est marrant l'enseignement. Et toi alors tu compte faire quoi de ta vie ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Mar 24 Nov - 21:46

Will sourit en voyant que Greg était d’accord avec lui. En effet, son cousin était un peu pareil que lui. Etrangement il s’y attendait, le côté sadique et vicieux devait venir de sa mère. Gerg rassura alors William en lui expliquant qu’il aurait été un de ces chouchoux. Quoi ? Un prof comme lui pouvait avoir des chouchoux, non c’était impossible ! Par contre le jeune brun acquiesça quand il lui proposa de faire des vacheries. C’est clair que Willy aurait été un super complice. Il avait l’esprit malin et apparemment en voyant Gregory, le sadisme était dans le sang. Ainsi que la sociabilité et la franchisse. Enfin Will n’était pas contre aller en cours quand Greg serait prof pour faire des blagues. C’était une excellente idée.

Dés que tu reprends les cours, prévient moi je passerais pour qu’on martyrise tes élèves.

Will fit un clin d’œil puis vit arriver les cafés. Un temps mort se profila dans la conversation mais rien de grave puis que Willy reprit la parole. Il avait peur que ça question soit mal prise, mal vu. On ne sait jamais, lui-même aurait put mal prendre une question comme ça alors peut être que son cousin, si similaire à lui, allait aussi mal de prendre. Mais apparemment après une mini réflexion il répondit plutôt sincèrement. Greg répondit qu’il avait changé pour changer d’air pas spécialement à cause des patients ou pour les étudiants. Il lui dit alors qu’il allait se parier. Will resta choqué, il n’aurait jamais crut qu’un type comme lui, c’est pas méchant, soit marier. C’est vrai il ne se voyait pas marier et comme Greg lui ressembler, il reportait ce point sur son cousin. Il faut croire qu’en fait, ils étaient tout de même différents. Encore heureux !!! Bref Greg dit alors qu’il s’était fait tirer dessus et qu’il ne pouvait donc plus jouer au basquet. Alors son cousin n’était pas handicapé de naissance. Cela n’avait pas beaucoup d’importance en soi, simplement le fait que Gregory en parle prouver qu’il était franc avec Will. Peut être qu’une relation amicale pouvait se crée, une relation plus que cousin, plus que de la fausse politesse.

Et bien, tu as une vie tout de même bien remplie. Un mariage, une agression et par-dessus les élèves boutonneux. C’est clair que tu ne dois pas t’ennuyer.

Will se figea au mot « vie » Comme toujours la question se retourner contre lui. Il fallait s’y attendre. L’étudiant ne savait plus quoi répondre, il était gêné et resta muet un moment, recherchant une phrase passe partout. Il bu une gorgé de café encore très chaud et regarda Gregory.

Ben je t’avoue je n’en sais rien. Pour l’instant je vais finir mes études et après on verra ou le vent ma porte. Dit-il en touillant son café machinalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Mer 25 Nov - 20:04

Il sourit et lui demanda de le prevenir quand il reprendrait, ensemble il pourrait faire de grande chose. Tous ses élèves seraient effrayé pendant un moment, il ne put s'empecher de sourire à cette idée, avant qu'elle ne soit remplacé par celle de Liza lui passant un savon en apprennant qu'il s'était mal comporté avec ses étudiants. Elle était un peu sa conscience, conscience qu'il n'écoutait que rarement. Mais bon avant de mettre leur projet à execution, il fallait déjà qu'il reprenne et encore une fois c'est Liza qui avait raison, il en était incapable pour l'instant. Mais quand il s'en sentirait capable, il marquerait son retour. Il marquerait son retour avec un génie du sadisme comme lui.

Ca marche, j'ai bien l'intention de faire un retour remarqué. dit il en souriant sincerement.

Will et lui échangèrent un clin d'oeil en buvant leur café. Il n'aurait jamais cru devenir complice avec son coussin aussi rapidement, surtout qu'il n'avait jamais été très famille mais ça encore il l'avait en commun. Il lui dit qu'il avait l'air d'avoir une vie bien remplie, en effet c'était le cas. Sa vie était passé du calme plat à une vie trop remplie en un peu plus d'un mois. Il lui dit qu'entre un mariage, une agression et ces crétins d'étudiants il ne devait pas s'ennuyer.

Ouais en effet et encore il faut ajouter un enfant dans l'équation. Je lui aurait jamais demandé de m'épouser si elle était pas enceinte et assez folle pour vouloir que j'enménage chez elle après qu'on m'est tiré dessus. Donc en effet on peut pas dire que je m'ennuis en ce moment.

Will se figea quand il lui demanda ce qu'il comptait faire de sa vie. Il prit son temps avant de répondre. Il s'y attendait ça devait être dûr pour lui de parler de sa vie, ça l'était pour lui aussi d'habitude mais pas avec lui, pas après avoir apprit ce qu'il avait fait. Avec lui il sentait qu'il allait pouvoir être honnete et peut être même pour la première fois de sa vie confesser son crime. Il lui dit qu'il ne savait pas trop ce qu'il allait faire, il allait finir ses études et voir où ça allait le mener.

Mouais t'as bien raison, t'as encore le temps d'y réflechir.

Il ne savait pas comment il pouvait integrer ce qu'il savait, comment lui dire qu'il connaissait son horrible secret. Il prit son inspiration et se lança.

Mais je sais pas... j'ai pensé que peut être t'avais eu le temps d'y réflechir en prison. Attend avant de dire quoi que ce soit et de commencer à baliser. Je te juge pas, je serais mal placer pour le faire. Parce que ... parce qu'on est pareil à la différence que j'ai fait moins de dégat et que je me suis pas fait prendre.

Ca faisait tellement qu'il vivait avec ça. Il se sentait soulager de l'avoir dit, il était rongé par le remord depuis trop longtemp. Il allait pouvoir se confier à Will comme Will pourrait se confier à lui. Il avait hâte d'entendre son histoire, qu'il lui explique comment il en était arrivé à tuer sa famille. Peut être que comme lui, ils le maltraitait et qu'il devait le faire pour se protéger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Lun 30 Nov - 14:14

Will était heureux de savoir qu’il pouvait venir torturer les élèves avec son cousin. Ce promet d’être une partie de rigolade et les élèves risquent de s’en souvenir pendant des années. Will avait déjà pas mal d’idée, il pouvait faire une autopsie fausse sur un corps qui semble vivant. Genre avec au 1ere coup de scalpel un hurlement ou un mouvement du corps. Will pouvait même jouer le cadavre, il fallait juste mettre en place du faux sang ect. Ah les idées fussent dans la tête du jeune Abagnale il était pressé que son cousin reprenne les cours. Mais Will sursauta et fit une tête étrange quand Greg dit qu’il allait être père. Il dégluti mal et fronça les sourcils en regardant bien l’homme de 50 ans en face. Il le détailla et ne voyait pas en lui une once de plaisanterie. Il allait vraiment être papa en même temps il allait se marier ça aller de paire ces choses là.

Et bien, je t’avoue que j’en prends la tête ce matin. Je ne m’attendais pas à rencontrer mon cousin, futur époux et papa. Félicitation.

Will ne trouva rien d’autre à dire. Il aurait bien voulu poser des questions à Greg pour savoir le nom de sa femme, comment se passer sa grossesse mais il faut dire qu’il était un peu handicaper des relations. Il hésita à demander s’il était donc tonton ? Il préféra prend son café et en boire un peu pour éviter le blanc. Will répondit alors à la question de Greg, ce qu’il comptait faire plus tard. C’est vrai qu’en sortant de 10 ans de prison il n’avait aucune idée de ce qu’il voulait faire. Il n’était pas sûr de vouloir finir ses études mais de toute façon il n’avait rien d’autre à faire. Il avait tellement d’argent qu’il n’avait pas besoin de travaille de toute sa vie mais il ne se voyait pas passer toutes ses journées sans rien faire. C’est alors qu’il senti que Greg changea d’attitude. Il avait l’air gêné puis il prit la parole pour….avouer à Will qu’il connaissait son passé.

Euh…

Will resta sans voix, il plongea les yeux dans ceux de Greg qui continua sa tirade. Il vit le regard du brunet et reprit alors en expliquant qu’il ne jugeait pas qu’il était mal placer pour car il était un peu pareil. Will leva un sourcil et écouta alors attentivement. Son cousin dit qu’il avait fait moins de dégât et qu’il ne s’était pas faire prendre. Alors lui aussi avait tué, il avait assassiné une personne. Willy ne savait plus quoi dire. Il observa Greg qui avait l’air de se sentir soulager, moins tendu et plus serein. Il posa alors le café et dit :

Tu… Il serra les dents. Il avait tellement de question à lui poser. Tu veux en parler ? Tu peux te confier si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Mar 1 Déc - 22:00

Il avait l'air vraiment surpris. Il fallait dire qu'il n'avait pas l'air d'être le genre d'homme à se marier et à fonder une famille, il avait clairement l'air destiné à finir sa vie seul. Il avait toujours été persuadé que le mariage n'était pas pour lui. Mais maintenant que Liza était enceinte et qu'il vivaient ensemble, le mariage lui semblait nécessaire. Bien sûr il n'était pas certains de finir sa vie à ses côtés, il y avait beaucoup de chance pour qu'elle prenne conscience qu'il était un enfoiré et qu'elle le largue. Mais bon peu importait après tout, il n'était pas sûr d'être capable de pouvoir vivre avec elle non plus. Pas qu'elle soit chiante encore que, parfois elle arrivait à le mettre hors de lui. Il n'avait jamais vécu avec quelqu'un et il n'était pas à l'aise avec l'idée de partager l'intimité de quelqu'un et pire que quelqu'un partage son intimité.

Merci, d'ailleur je te veux à mon mariage. Pour l'istant rien n'est organisé mais je te tiendrais au courant.

Will resta sans voix quand il lui avoua ce qu'il avait fait. Il se sentait bien, c'était la première fois qu'il le revelait. Personne n'était au courant pas même Liza, il avait essayer de lui dire une fois d'être honnête avec elle mais il avait trop peur qu'elle le voit tel qu'il était après ça. Avec Will pour la première fois de sa vie il pouvait être franc, faire tomber le masque. Vivre avec cette culpabilité le détruisait peu à peu et grâce à Will il allait peut être enfin pouvoir se pardonner. Il lui dit qu'il pouvait lui en parler si il le désirais, qu'il pouvait se confier.

Je ... Pourquoi tu les as tué ? Ils te faisaient du mal ? Ils le méritaient pas vrai ?

Gregory esperait que ce soit le cas, il esperait qu'ils ne les avait pas tué comme ça parce qu'il était un psycopathe. Il esperait que comme lui il n'avait pas eu le choix.

Je l'ai tué parce qu'il le méritait... je ... je le devais je pouvais plus le laisser me faire du mal. J'ai attendu pendant longtemps préparant sa mort avec soin. J'ai attendu qu'on soit seul tous les deux et j'ai mis des somnifères dans son verre de soda. Je l'ai transporté dans la baignoire et j'ai attendu qu'il se reveille. Il était encore sonné quand je lui ai ouvert les veines, je l'ai regardé se vider de son sang. Puis je suis partit faire un jogging, j'ai attendu que ma mère trouve son corps avant de rentrer et toi comment tu les as tué ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Jeu 3 Déc - 1:15

Will faille d’étouffer quand Greg lui dit qu’il l’invité à son mariage. Alors là c’était la meilleure. William était touché par cette attention plus qu’il ne le laissa paraître. Il était ravi de voir qu’il comptait pour son cousin. En même temps vu la révélation qu’il lui faisait c’est sûr qu’il n’était plus n’importe qui. D’ailleurs Willy n’avait pas eut le temps de répondre que Greg lui demanda pourquoi il avait tué ses parents. Si ce n’était pas nécessité ou simplement par folie. William n’était pas fou, il n’était pas un brin sociopathe quoi que…Enfin ce meurtre il n’avait fait pour se sauver lui-même. C’est sûr que personne ne pouvait comprendre, enfin c’est ce qu’il pensait jusqu’à ce que son cousin lui avoue qu’il avait les mêmes intentions que lui. Son beau père avait donc mérité le sort qu’il lui était arrivé. Greg lui expliqua qu’il ne pouvait plus le laisser agit comme ça, il faisait du mal, il lui faisait du mal. Il lui décrit son procédé et ajouta que personne n’avait pensé que c’était lui. En effet c’était fort ingénieur ! Will étant plus jeune, plus insouciant et moins prévoyant n’avait pas aussi bien fait son coup. Il n’avait pas prévu le après crime. Pour lui s’était normal de se défendre et il n’aurait jamais crut qu’on vienne l’arrêté et l’enfermé pour 10 ans ! Greg lui demanda alors comment il avait fait. Willy décida d’abord de donner son avis sur les faits de Greg.

Tu as bien fait de le tuer. Il est intolérable qu’un enfant subisse des sévisses. Je comprends ton geste et je l’approuve. C’est dur à entendre mais je pense qu’il veut mieux un homme en moins sur la terre, surtout un homme comme ça, qu’un enfant battu. J’ai moi aussi dut agir dans mon intérêt. Ma mère était folle, mon père ne faisait rien et ma sœur profité de la situation. J’aimais mon père mais je lui en voulais d’être indifférent à mon sort.

William marqua une pause. Sa mère n’était pas facile à vivre, toujours à le rabaisser et le frapper. Sa sœur lui faisait porter le chapeau pour toutes les bêtises pour qu’on se fasse battre et punir un peu plus. Son père quand à lui était le pire de tous, il regardait cela sans réaction. Il était indifférent à ces actes comme s’il pouvait changer de chaine à tout moment. William ne pouvait plus vivre comme ça et tua tout la famille avec une domestique qui n’avait rien à voir mais qui était là. Il baissa les yeux et joint les mains sur la table. Il soupira profondément puis leva le regard vers son cousin, son cher cousin qui était le seul à le comprend depuis bien longtemps. Will joua alors à visage découvert. La tristesse et la haine se mélange sur ses traits. Il n’était pas fier de son geste mais était soulager de l’avoir fait. Ça lui avait apporté des années de torture et de souffrance mais maintenant, aujourd’hui il pouvait enfin vivre et être heureux.

J’ai attendu que la famille soit réuni. J’ai prit le fusil de chasse de mon père, une carabine….J’ai commencé par ma sœur et son petit ami, j’ai tiré sur mon père pour ensuite égorgé ma mère….Une domestique était là, j’ai aussi tiré effrayer par les conséquences de mon geste. Je n’avais pas prévu ce qui se passerait ensuite, j’étais trop ébloui par le soulage et la joie d’être liberté. J’ai eut un procès rapide et j’ai passé les 10 ans suivante en prison.

William serra les dents fuyant un instant les yeux de Greg puis revient sur lui. Autant tout déballer, autant tout dire. Ils étaient dans les révélations et il faut dire que le petit avait besoin de parler, presque autant que Greg.

La vie en prison était dur, plus dure qu’on ne le pense. Moi qui pensait être enfin sorti de l’enfer je venais en fait d’y entrer. J’ai passé des très mauvais moments mais cela m’a endurci. Je ne souhaite à personne mon sort mais je ne me plaine pas j’en suis sorti vivant et maintenant la vie commence à 25 ans. Gregory, sache quoi que tu pense que c’est surement la meilleure chose que tu es faite. Tu t’es liberté et tu as continué à vivre. Il ne faut pas s’en vouloir, il ne faut pas regretter, il faut se rassurer et croire en notre âme et conscience que nous avons faite le bon choix

Will disait ça sincèrement. C’était bien entendu adressé à Greg mais il ne disait à voix haute aussi pour se rassurer lui-même. Il s’était souvent remit en question, il avait regretté amèrement pendant longtemps son geste. Il avait plus souffert après qu’avant mais il se rendait compte maintenant que ça valait le coup. Il sourit alors à Greg, un sourire timide et triste mais soulager et heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Dim 6 Déc - 16:17

Il lui dit qu'il avait bien fait. C'était intolérable qu'un enfant subisse ça. Il comprenait son geste et l'approuvait. Lui aussi avait du agir dans son interet, sa mère était folle et son père ne faisait rien. Lui aussi avait du agir. Gregory aurait aimé croire que Will avait raison, il aurait aimé croire qu'il avait fait la seul chose à faire. Seulement il avait vu sa mère pleurer, replonger dans la dépression après avoir perdu son deuxième maris. Il comprit alors qu'il n'aurait pas du le tuer, qu'il aurait peut être du se suicider.

Je sais pas, je sais pas si c'était la meilleure chose à faire.

Will lui expliqua comment lui s'y était prit. Il avait attendu que sa famille soit réuni. Il avait prit le fusil de chasse de son père. Il avait commencé par tuer sa soeur et son petit ami, puis il tua son père et finit par égorger sa mère source de toute ses souffrances. Efrayer par les consequences de son geste, il avait aussi tué la domestique présente. Gregory comprenait son geste, mieux que personne il savait que dans certaine situation le meurtre semblait la seul issus. Lui n'avait tué que son beau père mais si quelqu'un était arrivé à ce moment là, il aurait sans doute été dans l'obligation de le tuer. Apres les avoir tué il s'était senti libéré tous comme lui. Mais la liberté de Will n'avait pas duré longtemps puisqu'il avait été arreté, jugé et mis en prison pour dix ans. Gregory tapa amicalement l'épaule de son cousin, il savait à quel point il était difficile de parler de ce genre de chose. Il fuya un instant son regard avant de poursuivre. La vie en prison n'avait pas été facile, il était sortit d'un enfer pour en connaitre un autre. Il avait vécu des moment difficile qui l'avait endurci. Maintenant il pouvait enfin commencer à vivre. Lui avait eu de la chance, il avait quitté l'enfer de sa maison pour le paradis de l'unniversité. Il en avait profité, bien souvent trop d'ailleur. C'était au tour de Will maintenant. Il lui dit que quoi qu'il en pense avoir tué son beau père était sans doute la meilleure décision qu'il est prise, il avait pu se liberer et continuer à vivre. Will avait l'air de le croire lui, il avait l'air de penser qu'il avait fait le bon choix. Gregory lui sourit. Et si il avait raison ? Si tué son beau père était la meilleure chose qu'il est fait pour lui ? Il avait toujours regretté son act et avait même souvent pensé au suicide. Mais si il ne l'avait pas tué il n'aurait jamais survécu. Il ne serait jamais partit à l'unniversité de New York, il n'aurait jamais connu Liza, ne serait jamais devenu chirurgien, n'aurait pas sauvé les milliers de vie qu'il avait sauvé.

T'as raison, on a fait ce qu'il fallait. Ils le méritaient, on avait pas le choix. On doit tourner la page et se reconstruire. Et rien de mieux que New York Unniversity pour y arriver, tu va vivre les meilleurs années de ta vie ici ! Et ja vais y veiller !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Lun 7 Déc - 22:16

    Greg émit alors l’idée que ce n’était peut être pas la meilleur chose à faire. Oui c’est sûr que Will s’était souvent demander si en effet c’était la bonne solution ou pas. Encore la nuit, il se réveillé en sueur en pensant à d’autre solution, à la fuite ou le suicide. Il se disait encore souvent qu’il n’aurait pas dut faire ça. Il aurait dut attendre et sa mère aurait fini par le lâcher. Mais il essayait de se convainque qu’il n’y avait pas d’autre manière de se libérer. Il n’était pas sûr de lui, il se voyait comme un meurtrier pur et dur. Mais parler à Greg lui faisait du bien, il voyait que lui aussi n’avait pas put faire autrement, qu’il n’avait pas d’autre choix. En effet pour eux le choix s’était la vie ou la mort ! Ils avaient choisi la vie au péril de leurs âmes. Will joua avec la tasse de café, il la faisait tourner entre ses doigts et essayer d’oublier qu’il était un méchant, un ancien prisonnier qui mérité peut être la mort. Il essayait de voir la vie qu’il allait mener, qu’il était un garçon somme tout, plutôt gentil ! Il baissa la tête et retient un soupire et des larmes. Le voila dans un de ces moments où il aimerait être mort plutôt que d’avoir tuer des gens. Mais Greg prit la parole et le rassura un peu.
    Il dit qu’ils avaient raison, qu’il n’y avait pas d’autre moyen pour faire taire les injustices. Il ajoute qu’ils devaient tourner la page et continué. Oui c’était surement le plus dur, surtout quand la page est composer de plus de dix ans de vie. Mais c’était comme ça. Greg prit un air plus détendu pour lui dire qu’il n’y avait rien de mieux que NY university pour repartir à zéro. Il avait surement raison. Il lui promit d’ailleurs de veiller à ce qu’il passe des folles années. Will sourit et leva la tête vers son cousin.

    Oh pour ça je compte sur toi. Enfin parlons d’autre chose. Raconte moi comment tu as raconte ta future femme ? Dit moi comment elle est ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Jeu 10 Déc - 22:18

Will lui dit qu'il comptait bien sûr sur lui pour lui faire vivre de bonnes année ici, ce qui décrocha un sourire à Gregory. Puis Will choisit de changer de sujet, il lui demanda comment il avait rencontré Liza, comment elle était, son sourire s'accentua.

Je l'ai rencontré à l'université, à la soirée d'integration. Je m'étais proposé pour bizuter les petits nouveaux, et je me suis prit un vent alors j'ai perséverer jusqu'à elle tombe sous mon irresistible charme, dit il en souriant. Je l'ai largué pour faire mon internat et je l'ai revu quand je suis devenu professeur. Elle était célibataire alors j'ai retenté ma chance.

Il était plutôt heureux avec elle et rien que pour ça, ça vallait le coup d'avoir tué son beau père. Rien que pour ça, ça vallait le coup de continuer de vivre.

Elle est ... je sais pas ... Elle est belle, bien trop sérieuse, un peu coincé, souriante, attentioné souvent trop d'ailleur. J'en sais rien c'est la seule femme dont je suis tombé amoureux...mais elle sait pas pour moi. Je crois même qu'elle pense que je suis presque un mec bien. Enfin bref et toi l'amour, tu t'es fait des petits copains en prison ? demanda t il en souriant. Je suis sur que tu devais avoir beaucoup de succès en plus. Non sérieusement, quelqu'un en vue ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Jeu 17 Déc - 18:02

Greg prit alors la parole presque aussi content de changer de sujet. C’est vraiment que meurtre et compagnie ce n’était pas les sujets les plus gaies et les plus amusants. Greg lui dit alors que c’était un début assez compliquer. Il sorti avoir elle un temps avant de la larguer. Ensuite il la revu quand il prit le poste de prof. Quelle coïncidence et quel hasard ? Will trouvait cela si mignon. C’est vrai que c’est toujours amusant de retrouvé une personne que l’on a connu dans sa jeunesse et de finalement se remettre avec elle. Il pensa alors à Jade, Jade une jeune femme qu’il aimait beaucoup mais qu’il avait dut quitter à cause de son emprisonnement. C’était sa petite amie de l’époque et il n’oublierait jamais son regard. Il secoua la tête pour éviter de ressasser le passé. Il devait essayer de passer à autre chose pour continuer sa vie. Il ne devait pas penser à sa vie avant ou à ses amis d’avant. Il se devait se concentrer sur son futur, bien que flou et sans but, il existait et il devait essayer de le construire. Greg continua ensuite en disant qu’elle était belle, sérieuse avec quelques petites défauts mais qu’il l’aimait sincèrement. Il se rabaissa en disant qu’elle devait penser qu’il était un mec bien, il se cacha un instant dernière l’argument « ah l’amour » Will sourit.

Tu es quelqu’un de bien j’en suis sûr. Tu es honnête et courageux. Il faut avoir un certes sens des responsabilités pour faire le geste qu’on a fait. Il faut aussi de la sensibilité et l’attention. Je suis sûr que tu es parfait pour elle et elle pour toi. Ça se sent dans ta voix et tes yeux, je suis tellement heureux pour toi.[c/olor]

C’est alors que Greg aborda un sujet sensible. La prison, c’était pour lui des moments noirs qu’il aurait préféré ne pas se souvenir. Il n’avait pas eut trop de souci, il avait faillit passer à la trappe une fois mais il avait rendu la monnaie à ce BIP. Il avait participé à certains bastons pour sa survie enfin c’était un peu la jungle la bas mais c’était fini tout ça. Greg demanda s’il avait quelqu’un en vue. Will un demi-sourire aux lèvres répondit.

[color=Indianred]Non pas du tout. Tu sais les filles accourent sans que je demande alors j’avoue que je ne vais pas m’embêté avec une seule. On verra au fils du temps.
Dit-il en finissant son café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Dim 20 Déc - 18:36

Will lui dit qu'il était quelqu'un de bien, il en était sûr. Il le qualifia d'homme honnete et courageux. Il ne l'était pas, il aurait aimé l'être, il aurait tellement aimé que Will est raison mais il avait fuit comme un lâche après avoir tué son beau père et il allait se marier avec une femme qui ne connaisait pas ses secrets. Tué son beau père lui avait peut être demander un sens des responsabilités à moins que ce ne soit juste l'instinct de survit qui avait prit le dessus, il ne saurait le dire. Il n'avait sans doute pas plus raison pour le reste, Liza était parfaite pour lui mais lui n'arriverait jamais à être parfait pour qui que ce soit. Même si il était à présent certain de l'aimer, il savait qu'il finirait par la décevoir, par la blesser.

J'aimerais tellement que tu aies raison.

Will ne lui parla pas de la prison mais il le comprenait, personne n'aime parler des moment les plus noirs de sa vie, lui même ne parlerait sans doute jamais de ce que son beau père lui avait fait subir. C'était resté bien trop douloureux pour l'évoquer à qui que ce soit. Ils parlèrent donc d'un sujet bien plus léger. Will lui dit qu'il n'avait pas vraiment de fille en vue mais qu'elle tombait à ses pieds, il allait donc en profiter. Puis après il verrait.

T'as bien raison, profite de la vie tu le mérite... et puis t'as plein d'années à rattraper.

Les années à l'université avaient été les meilleures de sa vie, et il esperait qu'il en serait de même pour son cousin, qu'il profiterait de sa vie et rattrapait les années qu'on lui avait volée. Il le mérairait, il méritait d'être enfin heureux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Abagnale
Why So Sérious ?
avatar

Féminin Messages : 177
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 28

I love N.Y.
Ton UFR: UFR 2
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Dim 3 Jan - 19:40

T'as bien raison, profite de la vie tu le mérite... et puis t'as plein d'années à rattraper.

Will sourit et fit oui de la tête. Il allait en profité, il n’était pas sûr qu’il le mérite mais c’est sûr qu’il avait du temps à rattraper. Il jeta un œil sur l’heure. C’est fou comme le temps tourne vite. Il devait aller prendre son emploi du temps et d’autres papiers important. Il devait y aller avant que le secrétariat ferme Il fini son café et paya les deux consommations. Il se leva et prit son sac tout en regardant Greg.

J’ai été ravi de te rencontre mais je vais devoir aller au secrétariat avant qu’il ferme. J’ai encore des choses à faire avant d’aller en cours.

Il serra la main de Greg et tourna les talons pour partir rapidement. Il avait un peu de remord de partir comme ça mais il ne lui restait pas longtemps avant que les fonctionnaires de BIP ferme le guiché. Une fois dehors, il accéléra la marche, qui à courir pour les derniers mètres. Il repensa à Greg une dernière fois, espérant ne pas lui avoir fait défaut et se demandant comment il était rentre chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregory Morgan

avatar

Féminin Messages : 978
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 25
Etude/Profession : professeur de chirurgie

I love N.Y.
Ton UFR:
Relationship:
Ton petit secret:

MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   Dim 3 Jan - 20:28

Will hôcha la tête à sa dernière phrase. Puis regarda l'heure, il lui dit qu'il avait été ravit de le rencontré mais qu'il devait absolument y aller. Il paya la consommation et tourna les talons avant que Gregory n'ait le temps de réagir. Il ne s'attendait pas à le voir partir comme ça. Il esperait ne pas avoir dit quelque chose qu'il l'avait blesser, enfin le temps le lui dirait. Il repensa à la conversation qu'il avait eut, il n'en revenait pas d'avoir avouer son meutre à un quasi étranger. Il roula doucement jusqu'à la sortit. Il faisait un froid glacial, il se dirigea difficilement jusqu'à l'université. Il alla dans la salle des prof, où il se retrouva seul, tous les professeurs faisait cours. Il réfléchit à un endroit où il pourrait se rendre et décida d'aller dans l'amphi où Liza avait cours. Elle ne serait sans doute pas ravit qu'il observe un de ses cours. Mais il n'avait rien de mieux à faire et puis ça pouvait être interessant. Il se demandait s'il devait lui dire, s'il devait lui avouer ce qu'il avait fait. Il se demanda si elle le quitterait ou si elle pourrait vivre avec un meurtrier. Il se demandait également combien de temps il pourrait lui cacher qui il était. Il arriva quand son cours se termina, elle l'aperçut et lui sourit, sourire qu'il lui rendit. Il lui avoua qu'il n'avait pas espionner son remplacent finalement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ah la rentrée [PV Gregory]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ah la rentrée [PV Gregory]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I love NY :: « NEW YORK UNIVERSITY » :: 
#|Campus
 :: → PARKING&&HALL
-
Sauter vers: